Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 11:14
Il s’agira du plus gros chantier du gouvernement Fillon V: l’emprunt national annoncé par Nicolas Sarkozy. L’ensemble des ministres se sont réunis hier lors d’un séminaire autour du Premier ministre pour aborder le sujet. A son issue, François Fillon a annoncé le lancement d’un processus de consultation jusqu’à «la 1re quinzaine de novembre». Il reviendra alors au Parlement de décider des priorités et des modalités de l’emprunt. Ce dernier sera ensuite lancé en 2010 après le vote d’une loi. «Nous avons trois mois de travail, trois mois de consultation pour faire de ce grand emprunt un moment de mobilisation nationale», a déclaré hier le Premier ministre. Cette consultation – qui commence dès mercredi avec les partenaires sociaux – servira à définir les secteurs qui bénéficieront de cet investissement «colossal». On sait déjà qu’une bonne partie sera consacrée aux secteurs qui porteront l’Economie de demain (nanotechnologies, écotechnologies, etc.) «Toutes les ressources de l’emprunt public devront être affectées à des dépenses porteuses de croissance (...) ll s’agit de dessiner notre vision de la France de l’après-crise», a rappelé hier François Fillon.
C’est donc un long processus de pédagogie pour faire adhérer les Français qui s’est ouvert hier. Selon un sondage paru hier dans le Journal du dimanche (JDD) 82 % d’entre eux n’auraient pas l’intention d’y souscrire. Un manque d’enthousiasme qui se constate chez toutes les sensibilités politiques: les sympathisants de droite sont 70% à ne pas vouloir y prendre part; à gauche, le pourcentage monte à 87%. Ce scepticisme est aussi présent dans les rangs des cadres de la majorité. La semaine dernière, l’ancien Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, a appelé à «ne pas utiliser l’emprunt pour aller vers des puits sans fond».
Le rapporteur général de la Commission des finances, Gilles Carrez (UMP), a tenu à rappeler aux députés que la France emprunte déjà 250 milliards d’euros chaque année. «Je veux que mes collègues aient bien en tête les données générales de la dette avant de parler grand emprunt», a-t-il déclaré à la presse. Les trois mois de débat à venir auront pour but principal de renverser la vapeur. L’enjeu est de taille: au-delà de l’apport financier que représente cet emprunt d’Etat, le recours aux particuliers présente avant tout un intérêt politique. Impliquer les Français dans un tel programme est une manière de les rendre solidaires du gouvernement.

L’opposition serait ainsi dans la difficulté de l’attaquer sur ses choix, ce qui reviendrait à s’attaquer aux Français. A l’inverse, un échec lui ouvrirait un boulevard… à quelques mois des élections régionales.

Partager cet article

Repost 0
Published by alexad - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Bocal à Idées
  • Le Bocal à Idées
  • : Je vous propose astuces et soluces pour différents jeux vidéo sur Nintendo Wii, DS et smartphones
  • Contact

Bienvenue!

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog . Pour ne rien louper, inscrivez-vous à ma newsletter (laissez moi un message et je m'inscrirai chez vous) ou laissez-moi un commentaire!

Recherche

Autre Blog

Related Posts with Thumbnails

 Histoires-de-livres

Ma communauté

J'ai crée ma communauté.
Pour la rejoindre, cliquez sur l'image ci-dessous.