Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 09:59
commerce-en-ligne.jpgAvec +35 % de sites marchands créés et 25 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2009, le e-commerce a confirmé sa montée en puissance, malgré la crise économique.

Les années passent et le commerce en ligne se surpasse. Comme un pied de nez à la crise, les professionnels du secteur ont dévoilé hier de nouveaux chiffres records pour 2009.Vingt-cinq milliards d’euros ont été dépensés sur le Net l’an dernier (+26 % par rapport à 2008) par les quelque 24 millions de cyberacheteurs français. Une croissance «extraordinaire» saluée par le secrétaire d’Etat au Commerce, Hervé Novelli, et qui semble bien partie pour durer. La Fevad, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance, table sur 31 milliards de chiffre d’affaires en 2010, voire 46 milliards à l’horizon 2012.
Le boom des très petites entreprises Si les clients font de plus en plus confiance aux marchands en ligne, les créations d’entreprise ont également explosé sur Internet, dopées par le nouveau statut de l’auto-entrepreneur. En douze mois, le nombre de cybervendeurs a grimpé de 35 % et deux sites marchands se créent toutes les heures en France. Parmi ces nouveaux entrants, «les très petites et moyennes entreprises sont le moteur de la croissance», note Marc Squillaci, fondateur d’Oxatis, qui fournit des solutions clés en main aux jeunes e-commerçants.
D’après lui, ces nouveaux acteurs du Web affichent une véritable diversité de profils : plus de jeunes, plus de femmes, moins d’élitisme. Ainsi, 41% des e-commerçants ont pour seul bagage un baccalauréat ou moins. Ce qui fait dire à Hervé Novelli que le Web est devenu «un secteur d’intégration sociale et d’égalité des chances». L’euphorie des leaders Du côté des géants du secteur, l’heure est aussi à l’euphorie. «Le Net est devenu le lieu où l’on s’informe et où l’on achète. C’est un vecteur de décision à l’achat. Et ce n’est que le début», relève, enthousiaste, Xavier Garambois, directeur général d’Amazon France. Même constat pour le fondateur de Price Minister, Pierre Kosciusko-Morizet : «Le e-commerce, c’est l’hypermarché d’aujourd’hui. Et je pense qu’on va grossir encore plus vite en 2010.»

Les 5 atouts du net :
  1. Le prix. Les faibles coûts associés à une forte concurrence ont joué sur les prix proposés.
  2. Le choix. Le nombre de sites marchands (64 000 en 2009) et de références ne cesse de croître.
  3. La liberté. Opérationnels 24h/24 et 7 jours sur 7, les sites marchands permettent aussi de mieux comparer les offres.
  4. L’occasion. Avec eBay ou Price Minister, les échanges entre particuliers ont explosé.
  5. Le réflexe écolo. Les achats en ligne auraient un impact écologique moindre que les achats physiques.
Source Montpellier Plus

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nicolas9 04/02/2010 21:23


personnellement je fais pas encore assez confiance à internet pour faire mes courses en ligne je sais pas vous?



alexad 05/02/2010 12:50


Moi, c'est très rare que j'achète en ligne!


Présentation

  • : Le Bocal à Idées
  • Le Bocal à Idées
  • : Je vous propose astuces et soluces pour différents jeux vidéo sur Nintendo Wii, DS et smartphones
  • Contact

Bienvenue!

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog . Pour ne rien louper, inscrivez-vous à ma newsletter (laissez moi un message et je m'inscrirai chez vous) ou laissez-moi un commentaire!

Recherche

Autre Blog

Related Posts with Thumbnails

 Histoires-de-livres

Ma communauté

J'ai crée ma communauté.
Pour la rejoindre, cliquez sur l'image ci-dessous.